samedi 9 décembre 2017

Jérusalem


Donald Trump déclarait mercredi : "J’ai décidé qu’il est maintenant temps de reconnaître officiellement Jérusalem comme la capitale d’Israël. J’ordonne également au Département d’État de commencer le déménagement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem".

Vu la polémique et la levée de boucliers, un petit rappel d’histoire sera des plus bénéfiques…

- 1947 : l’ONU adopte le plan de partition de la Palestine avec la création de l’Etat d’Israël, de l’Etat de Palestine et le statut de Jérusalem devient "international". Au bout de 10 ans, les habitants de Jérusalem devaient se prononcer sur le devenir de leur ville par référendum. Ça ne se fera jamais...
- 1947/48 : guerre civile.
- 1948/49 : guerre israélo-arabe qui voit Jérusalem séparée en deux (l’ouest à Israël et le reste de la ville sous contrôle jordanien).
- Janvier 1950 : Jérusalem est déclaré capitale d’Israël par la Knesset (parlement israélien).
- Juin 1967 : la Guerre des six jours qui voit la ville sainte ainsi que ses environs passer sous contrôle total israélien.

L’ONU n’a jamais reconnu la souveraineté d'Israël sur Jérusalem… c’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des pays du monde n’ont pas leurs ambassades dans la capitale officielle mais plutôt à Tel-Aviv. L’ONU a d’ailleurs adopté plusieurs résolutions déclarant "inadmissibles", "nulles" et "non avenues" toutes les actions de l’État israélien pour changer le statut de la ville, que ce soit par des expropriations, la colonisation, la force, etc.

Donald Trump change la donne… mais à la base, la création artificielle en 1947 d'un état israélien au détriment de la Palestine déjà existante est assurément, à l'origine d'une bonne partie de ce qui se passe actuellement au Moyen et au Proche-Orient.

8 commentaires:

  1. Cela fait échouer lamentablement la vocation d'un État de Palestine avec capital Jérusalem et retarde d'autant le lavage psychologique préparant une telle possibilité. C'était en 1947 qu'il fallait y penser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis qu'Israël existe, des tentatives de paix ont été tentées... sans résultats probants. La région est toujours sur le feu. La Palestine n'avait rien demandé à personne lors de la création de l'Etat d'Israël. Mais surtout, c'est le côté malsain "colonialiste" des israéliens et leur volonté d'expension qui n'a rien arrangé au fil des années. A vouloir tout, on risque de perdre ce que l'on a déjà acquis.

      Supprimer
  2. D'Ormesson aimait dire...'avant d'écrire il faut savoir effacer...'!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde n'a pas le talent, la sagesse d'un D'Ormesson...

      Supprimer
  3. Polissons nos cuivres ....!😬🎷🎺🎺🎺
    Jéricho donne le la.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question mur, on peut remonter encore plus loin. le mur d'Adrien par exemple. ;-)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Il n'existe pas de mur dans le jardin d'Eden... Par contre, quel péché que de pisser sur le pommier ! C'était une sacrée poire ce gars là !

      Supprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie.
2) Identifiez-vous dans la liste déroulante ou saisissez votre nom ou pseudo.
3) Pour être avisé en cas de réponse, cliquez sur : S'abonner par e-mail.
4) Cliquez sur : Publier.
Le message sera publié après modération.
Merci.