mercredi 21 février 2018

Le gag mortel


Ayant perdu son mari au mois de décembre, une retraitée a effectué les démarches administratives nécessaires pour rapatrier les contrats de son défunt mari à son nom. Tout s’est bien passé sauf pour l’opérateur SFR qui lui demandait une lettre de résiliation de son mari. Chose bien évidemment impossible vu qu’il était mort ! Du coup, sa ligne a été résiliée…

Après coup, et malgré les excuses de SFR, la vieille dame a changé d’opérateur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie.
2) Identifiez-vous dans la liste déroulante ou saisissez votre nom ou pseudo.
3) Pour être avisé en cas de réponse, cliquez sur : S'abonner par e-mail.
4) Cliquez sur : Publier.
Le message sera publié après modération.
Merci.