lundi 5 février 2018

Monseigneur Macron


Il voyage et il distribue les deniers de l’État.

Après la Tunisie, à laquelle il a accordé une aide au développement étalée jusqu’en 2022 de près de 2 milliards d’euros, Emmanuel Macron était samedi au Sénégal. Là aussi, il a sorti le portefeuille en accordant une aide (certes moindre) que celle promise à la Tunisie, mais qui se chiffre d’une part à 15 millions d’euros pour lutter contre l’érosion côtière qui menace la ville de Saint-Louis du Sénégal et 25 millions d’euros supplémentaires pour la préservation et la rénovation du patrimoine historique de la ville.

Je rappelle que notre pays est endetté à une hauteur de plus de deux milliards d’euros (officiellement). J’ouvre d'ailleurs une petite parenthèse sur cette dette que relaient les médias classiques. En 2015, une étude de l’économiste Jean-Yves Archer (très sensée) démontre que la France est en faillite avec près de 5 200 milliards d’euros de dettes : en d’autres termes, chaque habitant du pays porte sur ses épaules une dette publique de l’ordre de 80 000 eu­ros.

On nous demande de faire des efforts au quotidien, on réduit les pensions de retraites, on augmente les impôts, on supprime les fonctionnaires, on brade notre système de santé, notre éducation, on fragilise le travail et j’en passe… la liste est longue. Tout cela pour faire des économies et redresser notre pays. Et qu'est ce que l’on voit ? Un président qui se la pète en distribuant notre argent, nos efforts à tous les vents.

Expliquez-moi… je ne comprends plus !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie.
2) Identifiez-vous dans la liste déroulante ou saisissez votre nom ou pseudo.
3) Pour être avisé en cas de réponse, cliquez sur : S'abonner par e-mail.
4) Cliquez sur : Publier.
Le message sera publié après modération.
Merci.