mardi 27 mars 2018

Le continent "plastique"



La production de plastique dépasse les 320 millions de tonnes par an. Une partie de ces sacs, bouteilles, emballages et matières dégradées s’agglutinent dans plusieurs zones des océans.

A mi-chemin entre Hawaï et la Californie, un continent de plastique, une poubelle à ciel ouvert s’étend sur 1,6 million de km², soit trois fois la superficie de la France. On estime le poids de ce magma de déchets à 80 000 tonnes dont plus des trois quarts est constitué de débris dépassant 5 cm, la moitié étant du matériel de pêche abandonné. Je n’ose même pas imaginer le niveau de pollution plastique en eaux profondes et sur les fonds marins.

Qu’est-ce qu’on attend pour arrêter le massacre ?

6 commentaires:

  1. Il faudrait...ramasser tout,le compresser et en faire des combustibles ou des consommables pour ces nouvelles machines en 3D......! Des statues....peut-être ?

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. C'est pas gagné alors ! Ceux qui marchent nous prennent l'argent... mais pas pour le redistribuer.

      Supprimer
  3. Ces sont en réalité des 'Robin des bois' notamment pour les .....chèques!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas que... pour tout ce qui est bon à ramasser et à faire leur fortune.

      Supprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie.
2) Identifiez-vous dans la liste déroulante ou saisissez votre nom ou pseudo.
3) Pour être avisé en cas de réponse, cliquez sur : S'abonner par e-mail.
4) Cliquez sur : Publier.
Le message sera publié après modération.
Merci.