samedi 21 avril 2018

A ne plus rien comprendre !



Jeudi, je vous parlais des émeutes et des violences urbaines survenues à Toulouse. Une petite quinzaine de personnes étaient jugées hier en comparution immédiate…

Le procureur de la République de Toulouse a précisé que trois autres individus arrêtés mardi et jugés également en comparution immédiate ont fait l’objet : d’une mesure de travail non rémunéré pour l’un, d’une condamnation à trois mois d’emprisonnement ferme pour le second et d’une remise en liberté pour le dernier.

D’autre part, mercredi un autre émeutier de 18 ans a été condamné à six mois de prison, dont trois avec sursis, sans mandat de dépôt pour avoir caillassé une voiture de police.

C’est pas comme ça qu’on va y arriver !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie.
2) Identifiez-vous dans la liste déroulante ou saisissez votre nom ou pseudo.
3) Pour être avisé en cas de réponse, cliquez sur : S'abonner par e-mail.
4) Cliquez sur : Publier.
Le message sera publié après modération.
Merci.