samedi 21 mai 2022

Et les nominés sont...

Je n'avais pas trop envie d'écrire cet article, mais finalement je me suis dit que ça intéresserait peut-être certains d'entre-vous de connaître la composition du nouveau gouvernement Macron et de l'avoir ainsi d'un seul coup d'œil.

Voici la composition intégrale du gouvernement :

- Elisabeth Borne, Première ministre, remplace Jean Castex
- Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique
- Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, remplace Barbara Pompili
- Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires
- Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, remplace Jean-Yves Le Drian
- Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, remplace Jean-Michel Blanquer
- Sébastien Lecornu, ministre des Armées, remplace Florence Parly
- Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, reste à son poste
- Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein-emploi et de l’Insertion, remplace Élisabeth Borne
- Yaël Braun-Pivet, ministre des Outre-mer, remplace Sébastien Lecornu
- Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, reste à son poste
- Rima Abdul Malak, ministre de la Culture, remplace Roselyne Bachelot
- Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé et de la Prévention, remplace Olivier Véran
- Damien Abad, ministre des Solidarités, de l’Autonomie, et des Personnes handicapées
- Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, remplace Frédérique Vidal
- Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, remplace Julien Denormandie
- Stanislas Guérini, ministre de la Transformation et de la Fonction publique, remplace Amélie de Montchalin
- Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, remplace Roxana Maracineau

Parmi les ministres délégués :

- Olivier Véran, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Vie démocratique
- Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics
- Christophe Béchu, ministre délégué chargé des Collectivités territoriales
- Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité
- Isabelle Rome, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances
- Clément Beaune, ministre délégué chargé de l’Europe, reste à son poste

Parmi les secrétaires d’État :

- Olivia Grégoire, porte-parole du gouvernement, remplace Gabriel Attal
- Justine Bénin, secrétaire d’État chargée de la Mer
- Charlotte Caubel, secrétaire d’État chargée de l’Enfance
- Chrysoula Zacharopoulou, secrétaire d’État chargé du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux

Pour terminer, je veux malgré tout faire une remarque. De tous ces ministères, il y en a sûrement qui n'ont pas besoin de représentativité et certains ne devraient même pas exister.

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

vendredi 20 mai 2022

Roulement de tambour

Attendu pour hier, la composition du nouveau gouvernement ne sera annoncée que cet après-midi...

A mon avis, l'annonce a été repoussée à aujourd'hui car hier, Didier Deschamps (le sélectionneur de l'équipe de France de football) a dévoilé la liste des 24 joueurs retenus pour les 4 matchs de la Ligue des Nations, qui se déroulera au mois de juin prochain.

Du coup, si Emmanuel Macron et Elisabeth Borne avait dévoilé la composition du gouvernement en même temps, l'écho dans les médias n'aurait peut-être pas eu la résonnance voulue.

Donc, c'est cet après-midi que nous aurons les noms de nos bourreaux...

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

jeudi 19 mai 2022

Féminisation...

Autrice, écrivaine, cheffe, professeure ou professeuse, première ministre, la féminisation de certaines fonctions frise le ridicule.

Cette féminisation des noms de métiers est soi-disant l'un des indicateurs d'égalité et d'émancipation pour les femmes. Si certains métiers au féminin ne choquent pas, d'autres par contre ont le pouvoir d'arracher les tympans tant ils paraissent ridicules.

J'estime qu'un métier est une fonction dont on doit parler au neutre. Les féministes, à trop vouloir changer les choses afin d'effacer la "domination masculine" en arrivent à être risibles. Et finalement les moqueries, les réactions négatives sur certains métiers dont le nom est féminisé desservent encore plus la cause des femmes.

La langue française évolue peu à peu, mais certaines règles doivent rester immuables. Pour ma part, ce sera : "Madame le premier ministre", "Madame le juge" et non des féminisations hyper ridicules comme "femme-grenouille", "chauffeuse" pour chauffeur ou bien "entraîneuse" pour entraîneur.

Le ridicule ne tue pas mais la féminisation de certains métiers est mortelle : chevalière, dragonne, éclaireuse, glacière, plombière, portière, routière... et la liste est longue.

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

mercredi 18 mai 2022

Horse Soldiers

Hier soir, j'ai revu un film dont le titre est Horse Soldiers réalisé en 2018 par Nicolai Fuglsig, dans lequel on suit un groupe de 12 soldats des forces spéciales américaines envoyé en opération en Afghanistan, juste après les attentats du 11 septembre 2001.

Dans ce film, on voit notamment la cruauté des talibans appliquant la charia (loi islamique) et la maltraitance subie par les femmes obligées de porter la burqa, obligées de ne plus aller à l'école, d'avoir un tuteur pour sortir de chez elle, subir des punitions corporelles, etc.

Aussitôt, j'ai pensé à ces femmes en France qui dénoncent le fait que la République française atteint leur liberté de culte notamment en les empêchant de montrer extérieurement leur appartenance à la religion musulmane. Elles veulent pouvoir porter librement burqa, niqab, tchador, burkini... Sauf que nous sommes en France !

Donc, en toute logique je me suis dit : si tu ne veux pas de tracas de ce genre, tu n'as qu'à faire ton baluchon et partir dans un pays comme l'Afghanistan ou un autre pays du golfe Arabo-Persique, où les femmes sont dans l'obligation de porter ces vêtements.

Comme ça, plus de polémique. T'es pas contente de ton sort ici, eh bien casse-toi ! Sinon, accepte les lois de la République et du pays dans lequel tu vis.

Le pire, c'est que dans ces pays, les femmes musulmanes voudraient de toute leur âme s'affranchir de ces pratiques moyenâgeuse et en France contre toute logique, elles pleurent pour les subir en avançant la liberté du choix... Tu parles d'une liberté !

NOTA : l'illustration de l'article est tirée d'une scène du film où l'on voit une maîtresse d'école et trois de ses élèves en très mauvaise posture face à des talibans qui ne veulent pas que les filles de plus de huit ans aillent à l'école.

Voici le lien de l'extrait que je vous invite à visionner :

Horse Soldiers, Female Teacher Scene

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

mardi 17 mai 2022

Qui est-elle ?

Conseillère auprès de Lionel Jospin, puis de Jack Lang, collaboratrice de Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo à la mairie de Paris, ancienne directrice de cabinet de Ségolène Royal, ministre de l'Education du gouvernement d'Edith Cresson, ancienne préfet de la région Poitou-Charentes, passée par la SNCF et la RATP (qui en ont un très mauvais souvenir), Elisabeth Borne a un long passé en politique et comme haut fonctionnaire. J'ai d'ailleurs écourté son parcours tant elle a bouffé à pas mal de râteliers.

C'est une personnalité bien connue du précédent mandat d'Emmanuel Macron, puisqu'elle a été ministre des Transports, de la Transition écologique puis du Travail.

A 61 ans, elle accède hier au poste de Premier ministre.

Emmanuel Macron a parlé de "renaissance"... je dirai plus, "continuité" avec cette nomination.

Connaissant comment elle fonctionne puisqu'elle a été directrice à la SNCF (je suis un ancien cheminot), je peux affirmer qu'avec sa rigidité, son intransigeance, son manque de pédagogie, la France s'engage assurément avec ce "couple", dans des années de maltraitance sociale.

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

lundi 16 mai 2022

Le masque est tombé...

Alors que l'on nous assure que la vague de Covid-19 est en train de baisser très fortement dans notre pays, disparait aujourd'hui le dernier signe extérieur de l'épidémie.

Le 16 mars dernier voyait la suspension du pass vaccinal et le masque n'était plus obligatoire que dans les transports en commun. Eh bien tout ça, c'est fini... il n'est plus obligatoire de porter un masque dans le métro, le bus, le train, l'avion et les taxis (mais cela reste recommandé).

La fin du port obligatoire du masque dans les transports va sûrement diviser l'opinion.

Les statistiques en baisse de l'épidémie sont là, mais est-ce bien raisonnable de retirer aussi rapidement ce dernier rempart ? Même si c'est désagréable à porter, la santé n'est-elle pas primordiale ? Ne dit-on pas la santé avant tout ?

Pour ma part et dans le doute, je continuerai pour l'instant à le porter.

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

dimanche 15 mai 2022

Sans surprise...

La grande finale de l'Eurovision 2022 qui se tenait hier soir à Turin en Italie, a vu la victoire sans surprise de l'Ukraine avec 631 points. Ce sont les votes du public qui ont fait basculer le classement final.

Quant à la France, représentée par Alvan et Ahez avec la chanson Fulenn, elle termine avant dernière du concours (17 points), juste devant l'Allemagne (6 points).

Voici le classement final dans le détail : 

01. Ukraine : le groupe Kalush Orchestra avec "Stefania" (631 points)
02. Royaume-Uni : le chanteur Sam Ryder avec "Space Man" (466 points)
03. Espagne : la chanteuse Chanel avec "SloMo" (459 points)
04. Suède : la chanteuse Cornelia Jakobs avec "Hold Me Closer" (438 points)
05. Serbie : la chanteuse Konstrakta avec "In corpore sano" (312 points)
06. Italie : le duo Mahmood et Blanco avec "Brividi" (268 points)
07. Moldavie : le groupe Zdob și Zdub et le duo de musiciens Frații Advahov avec "Trenulețul" (253 points)
08. Grèce : la chanteuse Amanda Tenfjord avec "Die Together" (215 points)
09. Portugal : la chanteuse MARO avec "Saudade, saudade" (207 points)
10. Norvège : le groupe Subwoolfer avec "Give That Wolf a Banana" (182 points)
11. Pays-Bas : la chanteuse S10 avec "De diepte" (171 points)
12. Pologne : le chanteur Ochman avec "River" (151 points)
13. Estonie : le chanteur Stefan avec "Hope" (141 points)
14. Lituanie : la chanteuse Monika Liu avec "Sentimentai" (128 points)
15. Australie : le chanteur Sheldon Riley avec "Not the Same" (125 points)
16. Azerbaïdjan : le chanteur Nadir Rüstəmli avec "Fade to Black" (106 points)
17. Suisse : le chanteur Marius Bear avec "Boys Do Cry" (78 points)
18. Roumanie : le chanteur WRS avec "Llámame" (65 points)
19. Belgique : le chanteur Jérémie Makiese avec "Miss You" (64 points)
20. Arménie : la chanteuse Rosa Linn avec "SNAP" (61 points)
21. Finlande : le groupe The Rasmus avec "Jezebel" (38 points)
22. République tchèque : le groupe We Are Domi avec "Lights Off" (38 points)
23. Islande : le trio féminin Systur avec "Með hækkandi sól" (20 points)
24. France : le groupe Alvan & Ahez avec "Fulenn" (17 points)
25. Allemagne : le chanteur Malik Harris avec "Rockstars" (6 points)

Une victoire de l'Ukraine que je vous avais déjà annoncée le 16 mars dernier mais également dans l'article d'hier. Les votes n'ont pas plébiscité la qualité mais plutôt ce que représente l'Ukraine en ce moment. Dommage pour les autres candidats...

Enfin, je dirai une dernière chose. Si la France veut vraiment gagner ce concours, il faudrait que Manu en touche un mot à Vladimir. 😛

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

samedi 14 mai 2022

Eurovision 2022

C'est ce soir que l'Eurovision aura lieu. Elle sera retransmise en direct de Turin sur France 2, dès 21H00. Depuis des années, je m'amuse à suivre cette compétition pour diverses raisons, notamment la curiosité de voir des candidats d'autres contrées mais aussi pour le côté kitsch de l'épreuve.

Cette année la Serbie, la Suède, le Royaume-Uni, la Norvège et surtout l'Ukraine semble avoir de grandes chances de finir dans les hauteurs du classement.

Pour ma part et comme je vous le disais déjà dans l'article du mercredi 16 mars 2022 "L'Ukraine et l'Eurovision", je pense que l'édition de cette année est complètement faussée et que ce sera l'Ukraine la gagnante de la compétition. Je me trompe peut-être mais si c'est le cas, c'est très dommageable pour tous les autres participants.

Cela montrerait du coup encore plus l'hypocrisie de notre monde actuel...

J'ai rarement sauté une édition de l'Eurovision, mais cette année, je vais le faire. Déjà parce que je suis convaincu de la magouille, mais surtout parce que sur une chaîne concurrente est retransmis à la même heure, le match Rennes/Olympique de Marseille, ô combien important pour mon club de cœur qu'est l'OM.

Pour ce qui est de l'Eurovision, j'espère que le résultat final me fera mentir, car si l'Ukraine gagne, la crédibilité déjà vacillante de cette compétition sera encore plus mise à mal.

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

vendredi 13 mai 2022

Vendredi 13...

Les superstitions ont la vie dure et même à notre époque beaucoup croient encore à certaines choses qui seraient de mauvaises augures comme passer sous une échelle, croiser un chat noir, briser un miroir, etc.

Le vendredi 13 en fait partie et est tellement ancré dans la mémoire collective qu'on en arrive à ne pas avoir de chambre 13 dans les hôtels, ni de place 13 dans certains avions, voire pas d'étage numéroté 13 dans certains immeubles.

On frise vraiment la folie collective, mais certains événements peuvent également la conforter.

Dans l'Histoire, on peut penser aux 13 convives de Jésus, le 13ème étant Judas qui trahit le Messie. La mission Apollo-13 décollant à 13H13 et qui a vu son abandon en raison de l'explosion d'un réservoir. On peut citer le naufrage du Costa Concordia le vendredi 13 janvier 2012, mais également les attentats du vendredi 13 novembre 2015 à Paris.

Le nombre 13 peut être également appréhendé comme un contrepoint du nombre 12 considéré comme parfait : 12 constellations du zodiaque, 12 mois de l'année, 12 heures du jour et de la nuit, les 12 travaux d'Hercule, etc.

Mathématiquement, le 13 n'est divisible que par lui-même...

A l'inverse des sombres augures, les jeux de hasard font leur beurre sur le phénomène et pour lesquels le vendredi 13 est synonyme de grosses cagnottes. Alors chance ou pas, personne ne peut prouver l'effet réel d'un vendredi 13.

Mais qu'en est-il pour vous ? Êtes-vous superstitieux ?

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

jeudi 12 mai 2022

Le climat...

Je préfère vous le dire tout de suite, au moins les choses seront claires dès le début : je ne suis pas climatosceptique.

Pourquoi est-ce que je vous dis ça ? Eh bien, tout simplement parce que j'en ai marre de voir à longueur d'année divers sujets traités sous l'angle du réchauffement climatique.

Exemple : nous vivons cette semaine une petite vague de chaleur dans l'hexagone. Et alors ?

De tous temps, je me rappelle avoir vécu au mois de mai de très belles journées nous annonçant l'été. Qui a t-il de si exceptionnel ? Même l'adage le dit : "En mai fait ce qu'il te plaît." On dirait qu'à travers tous les bulletins météo, on essaie d'affoler les gens ! C'est ahurissant !

Le réchauffement climatique est indéniable mais il faut arrêter de l'avancer au moindre pet de travers de la nature ! Dès le mois de février, on nous annonçait déjà un été caniculaire ! Bravo... on n'arrive même pas à être fiable sur 10 jours, la preuve aujourd'hui, c'était grand soleil de prévu. Au final, nous avons de la grisaille dans la région sénonaise.

Il va faire chaud cet été... la blague ! Comme souvent en été !

Il va faire froid cet hiver... la blague ! Comme souvent en hiver !

Je le répète, le climat se modifie et l'être humain a accentué le phénomène... mais arrêtons de balancer cette phrase qui commence à me brouter : "C'est à cause du réchauffement climatique". Si ça continue comme ça, il y a bien un abruti qui va nous balancer que la guerre en Ukraine est l'une des conséquences du réchauffement climatique ou bien l'inverse. 😝

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...

mercredi 11 mai 2022

Bac 2022 : ça commence...

A partir d'aujourd'hui 14 heures, ce sont plus de 520 000 lycéens qui vont se présenter au bac, après deux années perturbées par la pandémie et qui avaient vu la suppression de la majeure partie des grandes épreuves écrites.

Ces épreuves reportées de mars à mai en raison de la Covid-19 ne seront pas prises en compte dans Parcoursup, un élément primordial pour les lycéens, car le programme a été arrêté en mars dernier. Il y a donc deux épreuves de spécialités à la clef affectées d'un coefficient 16 chacune qui ne représenteront qu'un tiers des résultats du bac de cette année (calculés sur 100 points).

On le voit bien, l'enjeu de ses spécialités s'est bien réduit en raison de la crise sanitaire et les dossiers Parcoursup n'indiqueront que les moyennes de spécialités sur les trois trimestres de Première et les deux premiers de Terminale.

Les épreuves se dérouleront cette semaine de mercredi à vendredi selon les matières. Les résultats de ces épreuves ainsi que le reste du bac seront connus le 5 juillet prochain.

Du côté sanitaire, aucune disposition et aucune contrainte particulière n'est prise pour ces épreuves de spécialités.

Retrouvez les péripéties des Blue Birds sur Facebook : Tranquille...