mardi 19 décembre 2017

Dodo


Le fabricant Dodo lance le iX21 Smartpillow…

Il s’agit d’un oreiller de dimensions classiques avec une enveloppe en coton et un garnissage en polyester. Cet oreiller n’est pourtant pas comme les autres, pour la bonne raison qu’il est connecté. Avant de dormir, il faut le démarrer en l’appairant avec un smartphone et faire l’opération inverse au lever… Une petite batterie rechargeable, reliée à un câble USB et dissimulée dans le garnissage alimente les capteurs de l’oreiller.

Durant votre sommeil, il mesure le temps passé à dormir, les temps et pourcentages de sommeil profond et léger, de période éveillée et, le cas échéant, de lever nocturne (pause pipi par exemple). On peut le programmer également pour un réveil "intelligent". L’oreiller se mettra à vibrer à l’heure souhaitée.

Après synchro, nous aurons des indices de qualité du sommeil et du réveil, le ratio de sommeil profond, la durée du temps d’endormissement, la mesure de la fréquence respiratoire moyenne. Nous saurons même si notre nuit a été agitée et si des bruits environnants ont pu la perturber.

Cet oreiller est vendu à 140 euros auquel on peut joindre un abonnement de conseils personnalisés pour 1,99 euro/mois et obtenir ainsi une analyse et une interprétation des données recueillies.

2 commentaires:

  1. Le dodo est le problème des nous tous, nous sommes déjà tellement endormis par nos marchands de sommeil,que le vrai tard à venir le....moment venu ! Pourquoi dépenser davantage ?
    Mettez vous en TV chaines infos en continu....vous verrez votre bon sommeil arriver plutôt que prévu....!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les programmes de qualité se font très rares... et peuvent avoir des effets soporifiques.

      Supprimer

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie.
2) Identifiez-vous dans la liste déroulante ou saisissez votre nom ou pseudo.
3) Pour être avisé en cas de réponse, cliquez sur : S'abonner par e-mail.
4) Cliquez sur : Publier.
Le message sera publié après modération.
Merci.